DU SIROP design, une agence de com’ visuelle aux influences multiples

DU SIROP design, une agence de com’ visuelle aux influences multiples 150 150 DU SIROP design — Agence Créative de Com'

Dans ce nouvel article, nous voulons te parler d’un sujet qui nous tient à cœur.

Celui qui façonne tout au long de notre vie notre rapport à l’autre, au monde à, l’objet et celui qui nous permet d’être ce que nous sommes et pourquoi nous le sommes.

Nous te parlerons de nous, de ce qui nous anime, de ce qui nous permet de performer dans nos créations visuelles et sémantiques, de nos contenus de marque. Il s’agit tu l’as deviné de notre culture héritée et acquise, de nos influences esthétiques et inspirations visuelles pub.

C’est grâce à ce patrimoine que les projets les plus vibrants sont nés et sont devenus possibles dans notre job.

Tu croiseras le chemin d’un Andy Warhol ou Marcel Duchamp.

D’une Sophie Call ou encore d’un David Bowie.

D’un Pollock ou Ridley Scott.

Nous t’invitons dans un univers où l’absurde, le néodesign, le cadre urbain et les grands espaces se côtoient sans jamais se heurter. Nous partagerons avec toi notre amour pour le détail, la perspective, la mise en forme et la couleur.

Nous t’emmenons plusieurs années en arrière. Installe-toi, avec un bon Sirop, car tes destinations suivantes seront :

  • le cinéma ;
  • la musique ;
  • les arts visuels ;
  • la TV ;
  • et la publicité bien sûr.

Le cinéma

Tous petits, nous avons baigné dans les comics américains ces grands héros tu sais ceux qui sauvent le monde sans jamais trop se faire mal ou s’en sortent avec quelques bobos, sans oublier l’esthétique d’un Carpenter ou Tarantino, et design sonore d’un Blade Runner avec Vangélis

Les arts visuels

La culture du pop et le street art ont modelé un rapport fort à l’image puisqu’elle nous a forgé une patte graphique que nous n’aurions jamais eue sans elle. Nous en sommes imprégnés comme aspirés.

Ou encore la photo

C’est l’un de nos premiers supports d’expression visuelle avec Charles. Ce qui nous intéresse dans la photo c’est la perspective et les prises de vue. C’est ce point de vue, que tu prends et déplaces. Et te permet d’obtenir un résultat incroyable.

Une rue que tu photographies au sud au nord à l’est à l’ouest n’est plus du tout la même rue.

Cette même rue que tu photographies à la portée d’un enfant, de son regard et de sa taille n’est plus du tout la même rue que celle de l’adulte qui est en train de courir parce qu’il est en retard à un rendez-vous

Mais aussi la musique

La musique a pris sa part elle aussi. Elle rythme nos oreilles et nos curiosités entre le hip-hop le new wave, electro, mais aussi l’avant-garde berlinoise.

Tout ceci forme ce que nous appellerions volontiers notre patrimoine créatif, nous en sommes fiers.

Nous l’avons acquis, modelé, redimensionné pour en obtenir un bon concentré d’inspiration.

Et la Télé dans tout ça ?

Alors, si tu suis cet épisode depuis le début, tu imagines combien les années 80 et 90 nous ont influencés

Et tu as raison, car nous sommes aussi des enfants de la TV. Des vrais des durs des forts. Un fils et une fille de pub bercés pars ces années où tu regardais des émissions comme « HIP HOP », comme Soul Train, ou encore des chaines TV où tu écoutais le top 50, où tu croisais un homme en slip léopard sur un plongeoir. Qui te disait « abougoudouflish abougoudouflash ». Ou une femme en surf avec un large sourire en ruminant son chewing-gum et courant sur la plage avec une fraicheur de vivre

Oui toi aussi tu as la réf ?

Tu comprends toute la puissance de la marque et de son identité quand tu y repenses.

Toi aussi tu es un enfant de la TV ? Toi aussi tu l’as vu évoluer, changer et se métamorphoser sous tes yeux. Tu te rappelles peut-être d’un Gainsbourg brulant un billet ou de la tête de Whitney Houston devant « l fuck you ». Tu te souviens peut-être de ce temps où l’animateur avait la clope aux lèvres embuée dans une fumée blanche. Tu as encore l’image des Guignols ou de 3 inconnus qui osaient tout sans tabou.

Alors, autant te dire que cette TV nous a forgé un regard sur l’expression visuelle et publicitaire. À toi aussi nous en sommes certains.

Nous aimerions te parler d’un centre, celui du centre Pompidou avec son architecture fortement décriée à l’époque, car elle inspirait la nouveauté et la rupture. C’est une architecture novatrice, mais porteuse d’un message fort dans la transmission culturelle.

Alors comme toute nouveauté elle a eu lot de réfractaires, mais quand le message fait sens, rien ne peut ébranler ton projet. Innover pour innover n’a de raison d’être que si tu donnes tu sens. Le centre en est un bel exemple.

Nous avons toujours aimé ce centre, nous sommes aspiré par ce centre, par cette architecture par ses grands tuyaux colorés au milieu d’un Paris hédoniste.

Nous étions fascinés par cette culture du ready-made, du détournement de l’objet, une culture qui rend œuvre ton objet du quotidien. Car ici c’est la façon d’ériger et de mettre en lumière qui compte.

Le Centre Pompidou animé par la culture du ready-made et du détournement d’objet a enrichi notre rapport à l’objet avec des mouvements comme Dada.

Alors que dire que tu ne sais déjà ?

Nous avons cet Amour de l’esthétique

De la ligne et des couleurs

De la prise de vue et de la perspective

Des associations et des mélanges

Nous aimons jouer des couleurs et des formes, avec des associations peu formelles. Sortir des cadres, oser tout simplement l’expression visuelle peu attendue voir inattendue. En ce moment, nous évoluons dans un esprit très Neo eighty. Un Drive ou Miami n’est jamais très loin pour venir pimenter notre inventivité qui s’amuse.

Jouer sur les codes pour mieux les pousser est quasi devenu mantra. Aller plus loin que ce que nous avons l’habitude de voir.

Les influences de Charles, co-fondateur DU SIROP design

La créativité est une manière de voir les choses différemment, elle est le pouvoir de les accomplir et de les réinventer.

Les grands espaces m’inspirent. Le cadre urbain me fascine. Je suis un de ceux qui s’arrêtent pour admirer un détail ou une ambiance. Sorti de l’école de Condé avec un BTS conception design et communication visuelle en poche, j’ai toujours eu un goût certain pour la perspective, le cadrage et les variations colorimétriques.

Il y a effectivement des influences cinématographiques et photographiques dans mon regard de designer.

J’ai cet amour de l’esthétique que le cinéma peut avoir et mettre en scène pour rendre une ambiance. Le son, une couleur, une prise de vue… tout est là, dans une association pour rendre l’émotion à son expression minimaliste.

Les influences d’Anouk, co-fondatrice DU SIROP design

Je suis passionnée par les arts visuels, des mouvements comme Dada, Memphis, l’Expressionnisme abstrait, le Popart et l’Hyperréalisme ont marqué particulièrement notre perception du rapport à l’image et à l’objet.

L’espace, la lumière, la beauté formelle et l’émotion qui peut s’en dégager interpellent et inspirent. Le goût pour les arts visuels n’est pas un hasard. C’est un terrain d’expression incroyable qui permettent d’ancrer le regard, celui qui pointe et donne point de vue.

Ce n’est pas anodin pour des créa’ qui aiment tant le détail. Aller chercher ce que l’on ne donne pas à voir. Donner une prise d’ancrage et un angle. J’ai envie te dire : « nous y somme, donner un regard, un axe qui me motive, me guide et m’anime au quotidien. »

Je finirais sur cette citation qui est de Milton Glazer

« Il y a 3 réponses possibles à un objet design. Oui, non et waouh ! Waouh est la réaction que vous devez rechercher »

Alors nous allons juste la modifier.

Toi aussi tu veux ton effet Waouh ? Contacte-nous !

Et si tu veux du sucré dans les oreilles, installe-toi avec un bon sirop.